L’agar-agar – Recette Jello santé

 

L’AGAR- AGAR
L’agar-agar est une algue rouge d’origine japonaise. Une fois déshydratée et réduite en poudre, elle peut être utilisée en cuisine. On l’utilise comme gélifiant, tout comme la gélatine.  L’agar-agar est d’origine végétale, contrairement à la gélatine qui est animale (porc et boeuf…).  De plus, elle ne contient aucun colorant, ni conservateur, ni additif.
L’agar-agar a également des propriétés nutritionnelles : elle favorise la digestion et l’élimination des toxines. Comme de nombreuses algues, l’agar-agar est bonne pour la santé.  Il est riche en fibre, contient du calcium, du fer et du phosphore. Elle est toutefois l’algue la moins nutritive.
Son intérêt est sa capacité gélifiante. En effet, elle fixe mousses, gelées et aspics huit fois mieux que la gélatine.
Son autre nom : E406.
En effet, les industriels utilisent déjà depuis longtemps cette algue pour faire des plats préparés. C’est pourquoi vous retrouverez l’agar-agar sous ce nom de code dans la liste des ingrédients.
L’agar-agar est commercialisé sous forme de paillettes, de barres et de poudre blanche.
Mode d’emploi de l’agar-agar

 

  • 1 c. à thé (2 grammes ou un peu moins) rase d’agar-agar en poudre pour 500 ml de liquide.
  • 2 c. à soupe d’agar-agar en flocons pour 500 ml de liquide.

 

Mélanger au liquide froid l’agar-agar, porter à ébullition et laisser frémir 10 à 30 secondes. Brasser pour bien dissoudre les cristaux. Laissez refroidir et mettez au réfrigérateur.
L’agar-agar résiste parfaitement à la chaleur, ne fait pas changer le goût des préparations, ni leur couleur.
Pour faire les confitures. Il suffit d’en verser 5 ou 6 g pendant la cuisson. Remuez et versez dans des pots. C’est prêt !
Est-ce que l’on peut remplacer la gélatine par l’agar-agar dans une recette?
Non, car le procédé n’est pas le même. L’agar-agar, contrairement à la gélatine, doit être porté à ébullition dans un liquide puis refroidi pour qu’il “prenne”. Il faut par conséquent changer un peu la méthodologie de la recette. Il faut également adapter les proportions, car l’agar-agar a un pouvoir de gélification 8 fois plus élevé que la gélatine.
Si la consistance est un peu “dure”.
Il faut utiliser un peu moins d’agar-agar. 
Si vous désirez une consistance crémeuse
Il faut ajouter dans la recette un peu d’arrow-root (fécule de marante)
L’agar-agar existe en barres, en paillettes (flocons) et en poudre.
La poudre et les flocons sont les plus simples à utiliser
Parfois, ça ne “prend” pas ! Pourquoi ?
Plusieurs possibilités.
1) Le liquide n’a pas été porté suffisamment à ébullition ni suffisamment longtemps (10 à 30 secondes, sont nécessaires).
2) vous avez utilisé un ingrédient acide qui réduit à néant le pouvoir gélification de l’agar-agar : cassis, citron…
Conservation
Pas trop longtemps, car l’agar-agar peut rendre de l’eau.
Pour les desserts : 24 heures, 48h max.
Pour les pâtes de fruits : une semaine au réfrigérateur.
Pour les confitures : 3 mois, mais plus vite elles sont dégustées, meilleures elles sont.

 

JELLO SANTÉ – RECETTE
Ingrédients : Donne 2 tasses (500 ml)
1 c. à soupe de flocons d’Agar
¼ tasse (50 ml) d’eau pure froide
1 ¾ tasse (425 ml) de jus de pomme et bleuet sans sucre (ou autres)
1/3 de tasse (75 ml) de fraises ou mélange de petits fruits bio
Instructions
Porter à ébullition 1 tasse de jus dans une casserole et ajouter les flocons d’Agar et mélanger jusqu’à ce qu’ils soient dissous.  Ajouter le jus à l’eau froide et mettre dans plusieurs coupes individuelles. Incorporer des fruits dans chacune des coupes. Réfrigérer 3 heures environ, avant de servir.
Attention de choisir des jus de fruits non acide, sinon ça ne prends pas, éviter le jus de cerise, pruneau, canneberges.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *